Mangeons taïwanais

Salut mes innombrables fidèles lecteurs ! Ca fait longtemps que j’ai pas posté, non ? Alors je vais écrire beaucoup. Ou un peu, on verra. Cet été, je suis allé 2 jours/3 nuits à Taipei. Visite de la belle-famille. Et je me suis dit qu’il était grand tant d’aborder un sujet trèèèèèès important, extrêêêmement intéressant, que j’ai trop longtemps repoussé à plus tard.

Tous les touristes (ou presque) qui sont allés à Taïwan vous le diront, une des principales choses qu’on retient de là-bas, c’est la bouffe. Non pas parce qu’elle est mauvaise, ni chelou (quoique…). Non ce n’est pas ça, c’est au contraire parce que globalement, la cuisine et surtout la « street food » est bonne, pas chère, et disponible à tous les coins de rue. Ce n’est pas non plus la seule chose qu’on retient de Taïwan, j’ai pas dit ça. Mais c’est incontournable. Je n’en dirais pas de même pour – au hasard, hein – de la bouffe norvégienne. Bref, ça n’engage que moi, ne m’insultez pas si vous êtes pas d’accord.

_/_/_/_/

AVERTISSEMENT: cet article contient un très (trop) grand nombre de photos de plats et boissons.

_/_/_/_/

Mais pour bien commencer, il faut que je commence par les boissons. Il y a bien sûr de la bière taïwanaise. Il y a un genre d’alcool de riz, qui vous tord un peu les boyaux (enfin, j’ai goûté qu’une seule fois, je ne devrais pas généralisé). J’ai aussi goûté un vin de prune très très (très) artisanal, qui était en réalité fabriqué comme l’umeshu, c’est à dire en faisant mascérer des prunes dans l’alcool un peu fort sus-cité.

20150319112145955

KIMG0234

Le café aussi est populaire, on trouve des petits cafés à l’ambiance bien sympathique et qui prépare des sacrément bons cafés ! Bon, et puis à Taïwan, on vous sert parfois de l’eau chaude. N’attendez pas quelque chose à faire infuser dedans, rien ne viendra. Alors buvez l’eau chaude. Après tout ce n’est que de l’eau.

Mais ce ne sont pas vraiment les starts du monde de la boisson taïwanaise. Non, la vrai star, c’est lui: le thé. Bien sûr le thé vert, le thé noir. Mais surtout le « bubble tea ». Du thé (glacé d’après mon expérience), sucré, aromatisé aux fruits ou bien simplement un thé au lait. Dans lequelle on ajoute des boules noires de tapioca, les « bubbles ». Nous les français on doit être un peu snob, parce qu’on dit un thé au perles de tapioca, si j’en crois l’article de wikipedia en français. La première fois j’ai pas trop accroché, mais quand je suis revenu l’été suivant, j’étais accroc. Et les nombreux parfums possibles font qu’on ne s’en lasse pas.

IMG01962

bubble tea kiwi et fruits de la passion, tip top quand il fait chaud

20150317143628923

On achète son bubble tea à des comptoirs qui donnent directement sur la rue, et on le déguste dans la voiture, sur son scooter, en rentrant à a maison, ou simplement en déambulant dans les rues

Assez bu; c’est l’heure de manger! La street food taïwanaise est très célèbre notamment grâce aux marchés de nuit, où l’on peut acheter plein de ptits trucs frits, mijotés, frais, parfois appétissants, parfois peu ragoutant. De la viande, des fruits de mer, du poisson, des légumes, des fruits…

IMG01960

petit marché de nuit, miam miam

 

IMG01959

« Since 1993 » : ils sont dans la place depuis une véritable éternité, eux !

Je ne veux pas réduire les plats taïwanais à ce qui se trouve dans les marchés. Alors ci-dessous, vous trouverez (dans le désordre le plus total) des photos prises au resto le soir, le midi, le matin, ou dans ces marchés.

IMG01879

comme à l’izakaya, au resto on commande plein de trucs qu’on partage

 

IMG01863

un petit (gros) maneki neko, histoire que la chance apporte plus de clients

 

IMG01667

parfois, on vous sert des trucs un peu flippant: un testicule de poulet… j’ai échoué, je n’ai pas pu…

 

IMG01669

dessert: des petits pains fourrés à la pâte de haricots rouges sucrés

 

20150327132119231

Les nouilles au boeuf, trop bon !!

 

20150327132110094

les dàndàn miàn, un plat de nouilles qui vient en réalité du Sichuan – trop bon

 

20150326192809771

l’un des plats les plus connus, le « hot pot »; l’équivalent du shabu-shabu japonais, avec de subtiles différences notamment dans le bouillon (en général, très épicé)

 

20150326134320976

les kushin-sai (en japonais), qui d’après wikipedia est un genre de liseron d’eau. Peu importe, c’est très bon.

 

20150326134312601

nouilles avec un bouillon d’oie – servi avec de la viande du même volatile, cela va sans dire

 

20150326134305140

Une genre de flanc à base de sang – oui oui -, ici d’oie mais habituellement plutôt de porc, dans un bouillon bien épicé, couvert de feuilles de coriandre; testé et approuvé

 

20150325201713619

dessert: découvert grâce aux petits dessins de Aki, c’est fait à partir de petites boulettes de taro, des morceaux de mangue, du tofu, et du sirop; ça vous paraît p’têt étrange, mais c’est vraiment bon

 

20150325195600365

un genre d’omelette aux huitres, avec une sauce un peu gélatineuse

 

20150325141438524

 

20150324133550113

la photo ne rend pas bien hommage à ces délicieuses nouilles épaisses et très larges

 

20150322132618789

un bon petit pot-au-feu épicé, à base d’intestin 🙂 accompagné de kushin-sai et de poulet, ça va

 

20150321152203838

dessert: une soupe de haricots rouges sucrés; je confesse, je ne suis pas fan

 

20150319131247314

le tepanyaki marche aussi à Taïwan, avec des ingrédients plus locaux

 

20150319085045906

un genre de gâteau de riz salé, à manger le matin nappé de la sauce que l’on trouve dans tous les restos de p’ti déj

20150319085020129

 

20150317131910892

les zhua bin, un plat de petit déjeuner que j’aime bien; je trouve que c’est finalement un genre de feuilleté, ils mettent souvent une variété d’oignon/ciboulette dedans

 

20150317131837719

une soupe végétarienne

 

20150317131629309

un petit sauté de légumes – donc un plat végétarien

 

20150317131515878

tofu et légumes – vous l’aurez compris, ces dernières photos sont issues d’un resto végétarien, relativement fréquent étant donnée la proportion de boudhistes

 

KIMG0199

les ba wan, un genre de pain/beignet farci de viande, dont la partie pain est un peu gélatineuse, tout comme la sauce qui l’accompagne souvent

 

20150815100754194

Taïwan, c’est aussi tout plein de fruits frais, ici de la mange – mon préféré 🙂

 

20150814092529216

mon petit déjeuner préféré: les dan bing, genre de crêpe faite d’eau et farine, cuite avec un oeuf étalé dessus et des ingrédients à rajouter selon les envies – pour moi c’est bacon cheese 🙂

 

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Des aubergines marinées avec du piment

 

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Encore les nouilles au boeuf

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

du riz cuit à la vapeur avec un peu de viande sautée et quelques légumes

 

Et voilà, ça fait beaucoup de photos, et c’est pourtant loin de représenter tous les plats taïwanais que j’ai pu gouter. Mais je pense que vous avez tous fait une overdose de photos de plats qui vous ont fait saliver ou un peu couper l’appétit. Alors on va dire qu’on va s’arrêter là.

Allez, dans le prochain post, je mets moins de photos, et pas de bouffe. Promis.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s